FANDOM


Les Dieux et Déesses sont des créatures de races diverses qui ont transcendé la mortalité et qui sont incapables de mourir de vieillesse ou de causes naturelles, à moins qu'un artefact ancestral ou quelque chose d'aussi puissant soit impliqué. Les Dieux acquièrent une très grande puissance au moment de la transcendance, habituellement à cause de l'utilisation d'artefacts ancestraux, des objets immensément puissants crées par les Dieux Ancestraux. Tandis que la plupart des jeunes dieux font preuve d'un potentiel magique extrême, excellent en combat et sont capable d'accomplir des tâches dont les mortels "normaux" ne peuvent que rêver, les Dieux Ancestraux sont beaucoup plus puissants que les dieux classiques, étant capables de créer de la vie intelligente et même des planètes entières. De plus, les Dieux Ancestraux ont été crées, plutôt qu'avoir accédé à la divinité. Même s'il est vrai que les dieux ne meurent pas de vieillesse (étant donné qu'ils sont biologiquement immortels), ils ne sont pas pour autant complètement immortel, mais simplement difficile à tuer, il faut l'utilisation d'un ou plus Artefacts Ancestraux pour les tuer, ou quelque chose d'assez puissant pour en tuer un. Les Dieux Ancestraux quant à eux ne pourraient pas être tuer rien qu'avec l'aide des Artefacts Ancestraux, cependant on ne sait pas s'ils sont réellement immortels dans tous les sens du terme. Presque tous les dieux ont leur propres croyances, personnalité, histoire, adeptes et domaines. Les dieux sont des êtres incroyablement puissants, les plus anciens et puissants parmi eux surpassant de loin la puissance de n'importe quelle autre classe ou races d'êtres, malgré que chacun, même ceux des plus hautes classes, ait des limites à son propre pouvoir. Ils peuvent altérer leur taille et forme à souhait, bien que plus le dieu est puissant plus la variation est grande.

Une différence fondamentale entre les mortels et les dieux est le fait que quand un dieu transcende, ils abandonnent le droit à toute forme d'au-delà. L'esprit d'un dieu cessera complètement d'exister à sa mort. La mort d'un dieu a pour conséquence de disperser l'énergie de ce même-dieu sur le monde où il a périt. Ce qui reste du corps d'un dieu se transformera en pierre. L'énergie du dieu déchu peut être éventuellement récoltée dans certains cas par d'autres dieux pour augmenter encore plus leur propre puissance.

Il y a ou il y a eut au moins vingt dieux sur Giélinor à un moment donné ou un autre, bien que la plupart soient méconnus. Cette planète a attiré tellement de dieux grâce à sa perfection et la présence d'Artefacts Ancestraux (plus de la moitié d'entre eux sont sur Giélinor). Les dieux de Giélinor sont remarquables notamment pour leur participation à la Guerre des Dieux dans la Troisième Ere, un conflit majeur qui a presque détruit le monde entier. Les Eres précédentes, durant et avant la période de la Troisième Ere, les divinités de RuneScape pouvaient interagir librement sur Giélinor, ce qui a causé un chaos tellement inimaginable que Guthix a mis en place ses Edits pour empêcher les dieux d'interférer directement de nouveau dans le monde, et empêchant n'importe quel autre dieu d'y entrer. Les dieux pouvaient seulement influencer les événements indirectement via leurs adeptes restants, jusqu'à la mort de Guthix et la conséquente fin des Edits. A ce moment, les dieux ont commencé à revenir sur Giélinor et à batailler les uns contre les autres notamment pour l'énergie divine, tout en rassemblant des adeptes pour leurs causes.

Les mortels peuvent transcender à la divinité via l'utilisation d'Artefacts Ancestraux. Une manière de faire est d'utiliser un Artefact Ancestral pour tuer un dieu, comme Guthix l'a fait contre Skargaroth avec l'Epée ancestrale, et Zamorak contre Zaros avec la Canne d'Armadyl, ce qui permet au mortel d'absorber la pouvoir du dieu tué et de transcender lui-même. Une autre façon est de passer assez temps en présence des Artefacts, qui diffusent de l'énergie divine qui cause la transcendance, comme ce qui s'est probablement passé avec Saradomin et Armadyl. Il a été découvert dans Le destin des dieux, qu'il y a encore une autre façon; Zaros et Sérène ont été crées en tant que dieux complets par la Déesse Ancestrale Mah. Cependant ce cas semble être unique, étant donné que Zaros affirme que les Dieux Ancestraux ont crée des planètes, mais n'ont généralement pas consciemment crée la vie intelligente.

Répartition des religions à travers Giélinor et son histoireModifier

Première EreModifier

Voir article principal : Première Ere

Très peu de choses sont connues à propos de la Première Ere. Guthix, le dieu de l'équilibre, a découvert un monde vierge, la dernière création des Dieux Ancestraux, qu'il a nommé Giélinor et qu'il a ensuite façonné comme il voulait en utilisant plusieurs Artéfacts Ancestraux qu'il avait trouvés là-bas. La déesse Sérène est arrivée peu de temps après à Giélinor. Elle a ouvert le Portail du Monde et a emmené les elfes sur Giélinor de leur terre ancestrale et les a poussé à un abattage massif dans les forêts d'Isafdar, où elle avait crée la légendaire tour des voix à partir de cristal elfe. C'est là que les elfes ont construit la cité de Prifddinas, la première et plus vieille installation encore debout, entièrement en cristal. Guthix a ensuite crée le Portail de la Vie et a permis à plusieurs races pacifiques d'habiter Giélinor, en s'assurant qu'ils ne feraient pas la guerre de nouveau comme ça s'était passé dans le propre royaume de Guthix, qui a été détruite par la Guerre des Dieux naragi. Parmis ces nouvelles races se trouvaient les fées, les gnomes, les nains, les humains, les moutons et les choux. Guthix leur a dit d'utiliser leur nouveau monde sans en abuser ni abuser les autres.

Il a utilisé la Pierre de Jas pour créer les pierres runiques pour les humains, avec des serviteurs comme Misalionar les distribuant, et en conséquence la magie a été découverte. Les humains ont nommé la planète "RuneScape" à cause du cadeau de Guthix. Vers environ l'an 4000, Guthix est entré dans un profond sommeil qui durera jusque 6000 ans plus tard, espérant être oublié par le monde, car il ne souhaitait pas qu'on lui fasse un culte comme c'était le cas avec les autres dieux qu'il méprisait. Dans sa hâte de créer un nouveau monde libre des dieux, cependant, il avait oublié que les autres dieux pouvaient le ruiner. Avant de s'endormir, il a demandé à Sérène de partir avec lui et elle a promis en larmes qu'elle le ferait, mais est en fait resté sur Giélinor, incapable de se séparer de ses elfes. La retraite de Guthix a marqué la fin de la Première Ere.

Deuxième EreModifier

Voir article principal : Deuxième Ere

Durant la Deuxième Ere, d'autres dieux ont trouvé Giélinor. Saradomin, qui a participé à la destruction du royaume de Guthix, a utilisé sa Couronne Ancestrale pour découvrir que Giélinor avait de nombreux Artéfacts Ancestraux qu'il pouvait utiliser et est arrivé avec un groupe d'icyènes, une race humanoïde ailée. Armadyl, le dieu avian de la justice, a trouvé un endroit pacifique pour lui et ses aviansies pour vivre sur Giélinor. Un groupe de dieux connus sous le nom de Panthéon Ménaphite ont établi leur règne pacifique sur les terres kharidiennes. Le dieu le plus présent, cependant, était Zaros, le dieu du contrôle. Occupant la seconde plus haute classe de divinité, il a envahi Giélinor avec une armée de nombreuses races maléfiques, comme les vampires, les démons, avec lesquels il s'est lié lui-même en utilisant un pacte, et les chevaucheurs de dragons. A partir du royaume septentrional de Forinthy, il a commencé à étendre son empire dans toutes les directions, étant craint par ses congénères divins.

Quand Zaros a tenté d'envahier les Terres kharidiennes, le dieu ménaphite Icthlarin a voyagé jusque Freneskae pour chercher de l'aide pour défendre ses terres. Il a trouvé cette aide sous la forme des Mahjarrats, avec qui les Ménaphites ont gagné la Guerre kharido-zarosienne. Cependant les Mahjarrats ont rapidement rejoint les rangs de Zaros, à cause d'une querelle entre Icthlarin et le Mahjarrat Sliske. En les utilisant, Zaros était capable de conquérir de plus en plus de terres. Toutefois la Pierre de Jas et la Canne d'Armadyl sont tombés entre les mains du général mahjarrt Zamorak à un moment donné, et il s'en est servit pour se rebeller contre Zaros avec un groupe raisonnable, ayant un mécontentement grandissant envers le régime du dieu du contrôle. Zamorak a combattu en duel Zaros et était en train de perdre, mais à cause d'un accident la canne a transféré une partie du pouvoir de Zaros en Zamorak, forçant Zaros à abandonner son corps et à s'enfuir autre part pour éviter la mort. Zamorak s'est auto-proclamé être un diue mais a été banni par les autres. Saradomin a saisi l'opportunité de voler la Pierre à Zamorak, mais ce dernier est rapidement revenu, ayant en fait atteint la divinité, et a déclaré la guerre à Saradomin tout d'abord pour récupérer la pierre. Saradomin a rapidement formé une alliance avec certains autres dieux pour arrêter le menace de Zamorak, et c'est ainsi que la Guerre des Dieux est née.

Troisième EreModifier

Voir article principal : Troisième Ere

La Troisième Ere a commencé quand Zamorak est revenu de son bannissement, a acquis la plupart des adeptes de Zaros et a débuté une guerre massive contre les autres dieux, menant à une perte massive de vies et à la destruction de nombreux bâtiments à travers Giélinor. Bien que la guerre était généralement Zamorak contre les autres, lui et les Saradoministes ont travaillé ensemble à de nombreuses occasions pour finir l'Extermination zarosienne; des actions pour éliminer tout trace du Seigneur Vide de la surface de Giélinor. Les armées de Nex, qui étaient en train de défendre le site du Rituel Mahjarrat, et Azzanadra, le champion de Zaros ont été emprisonnée. Vers le début de l'Ere, le dieu de la guerre, Bandos, a été attiré par Giélinor. Après pillé le royaume resplendissant de Yu'Biusk de ses races pacifiques tels que les gobelins et les ogres et les transformant en des soldats stupides pour son propre compte, il a rejoint la bataille de Giélinor, changeant d'allégeance sur des coups de tête dans le but de prolonger la guerre autant que possible. D'autres dieux ont également combattu. Seule Sérène est restée relativement en sécurité à Tirannwn, bien que certains elfes, comme le clan Cadarn, ont combattu sans relâche pour défendre leur territoire. Durant les guerres, la plupart des dieux sont quasiment définitivement venus suivre leur dieu, tandis que la pluaprt des races Guthixiennes se sont cachées sous terre, comme les nains et les gnomes (bien que certains nains aient rejoint Saradomin).

Tout le long des guerres, qui a duré plus de quatre mille ans, des millions de soldats ont vu leur fin arrivés et des dizaines de cités ont été complètement rasées. Des évènements notables sont l'invasion du Val Sacré par le vampire Seigneur Lowerniel Vergidiyad Drakan, l'éradication des forteresses zarosiennes teles que la Cute de Senntisten, la Campagne du désert kharidien conduite par des armées de démons zamorakiens et la Bataille pour l'Epée divine. Cette dernière était le témoin d'une alliance entre Saradomin, Armadyl et Bandos; les dieux avaient forgé une puissante épée divine pour tuer Zamorak. Cependant, quand un régiment d'aviansies étaient en train de transporter l'épée, des démons zamorakiens les ont pris en embuscade et les aviansies ont battu en retraite dans le Temple des Anciens perdus saradoministe, où les armées du général zarosien Nex avaient été emprisonné juste après le début des guerres. Saradomin et Bandos ont envoyé des troupes pour aider,mais au final chacun s'est retourné les uns contre les autres et une bataille massive pour acquérir l'épée divine a émergé, pendant ce temps Nex a été libéré à cause des agissements du Mahjarrat zarosien Sliske, qui est temporairement retourné se cacher. Il a fallu que Saradomin, Zamorak, Armadyl et Bandos s'unissent pour pouvoir l'emprisonner de nouveau, mais cette alliance a été éphémère. Le temple a été magiquement gelé quelques temps après, emprisonnant tous ses combattants à l'intérieur. Il a dégelé à la fin de la Cinquième Ere, des millénaires après, et les armées combattant pour l'épée divine encore à ce jour, ayant perdu la notion du temps.

Vers la fin des guerres, la plupart des Zarosiens ont été soit tués, obligés de se cacher ou de changer d'allégeance. Tous les grands bâtiments zarosiens étaient tombés, à l'exception de la forteresse de Ghorrock, où il y avait une colonie de Zarosiens qui s'étaient enfui de Senntisten, l'ancienne capitale, toujours vivante. La guerre s'est terminée peu de temps après que Zamorak ait trouvé la Pierre de Jas, l'a volé à Saradomin et l'a utilisé pour complètement ravager Forinthy, espérant rayer du monde Zaros pour de bon. Les Terres Sauvages qui en avait résulté ont été marqués à un point tel que l'Anima Mundi, l'âme du monde, a pleuré d'agonie et de douleur, réveillant Guthix. Il est sorti de son refuge et a immédiatement mis fin à la guerre, pleurant que son monde avait été endommagé de façon permanente, et a banni tous les dieux de Giélinor. Il a instauré les Edits de Guthix, qui disaient qu'il détruirait le monde et le refaçonnerait comme il le visualisait si les dieux devaient de nouveau interférer avec (il est à noté que ce fait est exagéré). Il a ensuite assigné plusieurs Gardiens de Guthix pour remplir certains fonctions, s'est assis et a pleuré. Il a supplié Sérène de quitter à jamais la planète, mais elle était incapable de le faire et n'a vu d'autres solutions que d'exploser dans une pluie de cristal pour que ses elfes l'utilise. Après cela, Guthix est retourné dormir. Les autres dieux ont tous réagis différemment; Tumeken, à la tête du Panthéon Ménaphite, est allé s'endormir, imitant Guthix. Armadyl, pensant que ses aviansies adorés avaient été conduits à l'extinction (ce qui était vrai, à part un petit groupe gelé sous le Temple des Anciens perdus), a commencé à se promener dans le cosmos en tristesse. Tout ceci a mis à terme la Troisième Ere.

Quatrième et Cinquième EresModifier

Voir articles principaux : Quatrième Ere et Cinquième Ere

L'ancienne religion dominante zarosienne avait été presque complètement éradiquée par l'Extermination. De plus, le départ des dieux a marqué un grand changement dans la répartition des religions. Dans les Quatrième et Cinquième Eres, la Zarosionisme a été confiné au Campement des bandits dans le désert kharidien et, initiallement Ghorrock. Armadyl a cessé d'être vénéré presque complètement, avec ses citadelles volantes tombant en ruines; seuls les Gardiens d'Armadyl sont restés loyaux, et se sont divisés en deux factions; les Corporalistes et les Incorporalistes.

Les gnomes, contrairement aux nains, qui avaient construit une civilisation sous-terraine, ont refait surface et ont installé un royaume dans l'ouest. Guthix était vénéré dans des régions comme Taverley, le Village des Prophètes, la province de Frémennik (bien que les Frémennes vénérent également leurs propres dieux et idoles) et le Village et la Forteresse gnomes. Des races bandosiennes ont été conduites (ou presque) à l'extinction pour la plus grande partie, avec uniquement les ogres qui restent prééminant dans les Collines de Feldip et les gobelins qui ont établis de grands établissements par delà le monde. La révolte des humains a fait reculé les gobelins, cependant, jusqu'à ce qu'ils en viennent à de petites colonies, les plus notables étant le Village gobelin et le Temple de la Plaine de Boue. De plus, les trolls ont construit une société très primitive dans les montagnes du nord, bien qu'ils n'aient pas vénéré très activement le dieu de la guerre, si ce n'est qu'ils ne le connaissent. La Morytanie était zamorakienne pour une grande part, comme l'étaient certaines parties des Terres Sauvages qui avaient plus ou moins survécu après la destruction de Forinthy. Vers la fin de la Quatrième Ere, les singes de l'Atoll des singes ont érigé la cité de Marin, vénérant Marimbo. Karamja, qui était apparemment resté intouché durants les guerre, a continué à vénérer ses propres dieux, tandis que les choux sont restés loyaux à Brassica Prime. Le Désert kharidien a continuer à vénérer le Panthéon Ménaphite pour la majeure partie. Enfin, les elfes dans l'ouest sont restés loyaux à Sérène, qui s'était littéralement brisée elle-même, bien que le clan Iorwerth s'est détourné d'elle et a conquéri Prifddinas quand le Roi Baxtorian et le clan Cadarn sont temporairemnt partis.

Les humains se sont rapidement rétablis de la guerre et ont érigé des grans royaumes avec d'énormes cités tout le long de la Quatrième Ere, comme Ardougne, Avarrocka et Falador. Il était clair que Saradomin était devenu beaucou plus puissant entre la Seconde Ere et la Troisième Ere. En résulte que les royaumes de Misthaline, Asgarnie (à part la ville guthixienne de Taverley), Entrana, et la plupart de la Kandarine ont commencé à vénérer Saradomin, aussi bien que des cités, bâtiments et îles comme Yanille, Mortebourg, Port Phamastys, Harmonie et l'ile de Dracodent. De nombreuses villes sont construites vers la fin de la Quatrième Ere ou dans la Cinquième Ere en suivant cette logique. Les Saradoministes étaient généralement tolérents envers les Zamorakiens, bien que cela ait changé à un certain moment, ce qui a mené à de nombreuses hostilités, comme la Grande Bataille d'Ardougne. En Asgarnie, une guerre politique a commencé dans la Cinquième Ere entre les Chevaliers blancs de Falador et les Kinshra, une organisation zamorakienne. Pendant ce temps, les lointaines Terres de l'Est ne vénéraient aucune divinité du tout.

En l'an 169 de la Cinquième, sa dernière année, deux dieux du Panthéon Ménaphite, Apmeken et Scarabas, sont retournés dans le désert après avoir été affaiblis fortement par Amascut la Dévoreuse auparavant. Pendant ce temps, Zamorak, au fond de la forteresse de Daemonheim, à des kilomètres de profondeur, a tenté de se sortir lui-même en ordonnant au Mahjarrat Bilrach de lancer une campagne massive dans les profondeurs de Daemonheim avec une énorme armée en lui faisant entendre des voix dans sa tête qui lui disent de rechercher "La Faille". La même année, Bandos a tenté de contourner les Edits et de se manifester lui-même sur Giélinor pour conduire ses adeptes dans la guerre, mais ce complot a été déjoué par son propre "Commandant élu" Zanik et ses alliés. Le Mahjarrat Lucien a commencé sa chasse aux objets puissants, prévoyant d'atteindre la divinité et de détrôner Zamorak du statut de dieu du chaos. Il a acquérit deux Artéfacts Ancestraux et a presque réussi, mais a été tué par les draconiens pour la mauvaise utilisation de la Pierre de Jas.

A la fin de l'Ere, le refuge de Guthix a été découvert et les armées des différents dieux se sont engouffrés dedans dans l'espoir de briser les Edits et de permettre à leur dieu respectif de revenir sur Giélinor. Toutes les tentatives ont été stoppées de justesse par les Gardiens de Guthix jusqu'à ce que Sliske soit apparu et ait utilisé le Royaume des Ombres pour atteindre inaperçu le dieu de l'équilibre avant de le tuer avec la Canne d'Armadyl. Avec Guthix qui est mort et ses Edits brisés, les autres dieux étaient capables de revenir; Saradomin était le premier d'entre-eux.

Sixième EreModifier

Voir article principal : Sixième Ere

Avec la mort de Guthix, sa force vitale restante s'est dispersée un peu partout sur Giélinor, spécialement près d'endroits importants tels que Les larmes de Guthix, et sa "barrière des Edits" s'est mise à pleuvoir également, créant des orbes d'énergie divine de par le monde. Ceci deviendra plus tard un but important à atteindre pour plusieurs dieux. Un ancien druide de Taverley connu sous le nom de Biehn a fondé les Athées, un groupe  qui s'efforçe à libérer le monde de toute divinité et ce à jamais. Entre-temps, des émissaires de multiples factions sont arrivés en Asgarnie et en Misthaline pour rassembler les adeptes de leur dieu respectif; les Athées avaient également un tel émissaire.

Saradomin est retourné dans le monde originel des Icyènes avec son général, le Commandant Zilyana, pour rassembler des troupes, et accumulé une grande armée sous le Général Padomenes. Dans le même temps, Zamorak, étant au fond de Daemonheim, a commencé à perçer les frontières de Giélinor, pressé de revenir et d'exploiter l'énergie divine de Guthix; il a réussi dans les semaines suivantes et a émergé d'un portail près de Lumbridge. Il a commencé à détruire la ville pour trouver cette énergie, mais a été stoppé par Saradomin. Les deux ont lancé une puissante attaque magique, qui a engendrée une explosion qui a dévasté la forêt et une grande partie de Lumbridge. Rapidement les deux ont invoqué leurs armées et commencé la Bataille de Lumbridge, la première bataille divine depuis la dernière Guerre des dieux. Peu de temps après, un groupe d'humains ont trouvé des colonies de pouvoir appelées siphons, de l'énergie vitale résiduelle de l'Anima Mundi, créée par les restes du pouvoir de Guthix. Peu de choses sont connues à ce sujet, mais elle a été étudiée par les humains et appelée Divination.

Les sept classes de DivinitéModifier

Voir article principal : Classes de divinité

Le système de classe classe les dieux par leur puissance et capacités relatives. Il a d'abord été mentionné par Mod Osborne, qui s'y réfère également souvent comme "la hiérarchie des dieux". Dans ce système de sept classes, chacune est plus puissante que la suivante, avec la première étant la plus haute et la septième la plus basse. Les Dieux Ancestraux occupent la plus haute classe, et ont la capacité de créer la vie et des planètes avec leur énergie divine. Dans la classe en-dessous se trouvent les plus puissants des jeunes dieux, comme Guthix, qui ont passé de nombreuses années en présence de multiples Artéfacts Ancestraux. Plus loin dans la liste, dans la classe 6, peuvent être trouvés les demi-dieux tels qu'Amascut et Icthlarin. La plus basse classe, 7, contient seulement les avatars de dieux ou des êtres qui détiennent d'une façon ou d'une autre une certaine puissance divine. Il est important de noter qu'à côté des êtres qui sont traditionnellement appelés dieux, c'est-à-dire les quatre "facettes" du désert créées par Tumeken en utilisant des parties de sa propre essence, cette plus basse classe est aussi occupée par plusieurs autres très puissantes créatures, qui ne sont pas référées comme de véritables divinités. Pour l'instant, l'Avatar de Bandos ainsi que ceux de la création et de la destruction occupent cette classe sept. Ces créatures, bien que sur la même classe, sont plus faibles que les dieux du désert. Ci-dessous se trouve une liste des dieux connus pour occuper une certaine classe.

Il devrait être noté que les classes sont principalement une matière technique et que seules leurs implications sont officielles dans l'histoire du jeu, il n'y aura pas de références dans le jeu au système actuel de classes.

Mod Edam a donné une description détaillée du système de classes, ainsi que de la façon de l'utiliser et de l'interpréter :

"Je pense qu'il est important que de se rappeler que la classe et la puissance des dieux ne sont pas toujours équivalentes à leurs prouesses de guerre, ou à leur influence qu'ils ont dans le monde.

Un dieu plus faible avec de l'ambition et de la ruse pourrait facilement se montrer plus malin qu'un dieu plus puissant. Un dieu populaire avec de grands soutiens et d'énormes armées pourrait avoir plus d'impact sur le monde qu'un autre dieu, même s'il est dans une classe plus basse. Certains dieux peuvent être prêts à faire des choses que d'autre ne feraient pas pour obtenir de la puissance... et bien sûr deux dieux de la même classe peuvent posséder des puissances totalement différentes.

Donc un dieu peut en avoir battu un autre dans le passé, mais ça ne signifie pas que ça sera toujours le cas dans le futur. Le système de classe est un bon indicateurs de la puissance des dieux, mais ça n'est pas aussi simple que "ce dieu-là bat ce dieu-ci". Mod Edam"

Dieux Ancestraux (classe 1) Modifier

Les Dieux Ancestraux possèdent beaucoup de capacités, dont celle de créer de la vie et des mondes à partir de rien. Ils peuvent également créer des artefacts qui concentrent et retiennent leur pouvoir. Ils peuvent choisir de s'affaiblir et d'"être moins puissant". Ils ne peuvent pas être tués au sens strict du terme.

Dieux Transcendants (classe 2) Modifier

Les Dieux Transcendants sont capables de manipuler la vie pour créer des mutations de cette vie. Ils peuvent s'échapper de leur propre corps pour devenir incorporel. Ils peuvent manipuler la force vitale d'un monde (l'Anima Mundi).

Dieux Supérieurs (classe 3) Modifier

Les Dieux Supérieurs peuvent détruire ou construire a l'échelle d'un énorme continent. Ils peuvent magiquement manipuler certains immortels.

Dieux Expérimentés (classe 4) Modifier

Les Dieux Expérimentés peuvent de façon risquée manipuler les éléments et la magie à grande échelle. Ils peuvent ouvrir de grands portails vers d'autres mondes

Dieux Inexpérimentés (classe 5) Modifier

Les Dieux Inexpérimentés possèdent une plus grande force et de plus grandes capacités magiques. Ils sont majoritairement affectés par les Edits. Ils peuvent rétrécir ou grandir.

Demi-dieux (classe 6) Modifier

Les Demi-dieux sont les fils et filles de dieux. Ils montrent une force surhumaine et une grande force magique, et peuvent ouvrir de petits portails vers d'autres mondes. Ils ne sont pas affectés par les Edits. Ils peuvent manipuler certains mortels contre leur volonté.

Avatars et facettes (classe 7) Modifier

Les Avatars et facettes de dieux ne peuvent pas être plus puissants que celui qui les a originellement crées. Ils sont immortels et ne sont pas affectés par les Edits.

Dieux AncestrauxModifier

Voir article principal : Dieux Ancestraux

Les Dieux Ancestraux sont un groupe de dieux qui ont existé il y a si longtemps que même Guthix avait du mal à s'en souvenir. Ils occupent la plus haute classe de divinité, ce qui leur permet de créer la vie et même des systèmes planétaires entiers. Cependant, ils ont eux-même été crées par des entités encore plus anciennes. La plupart des Dieux Ancestraux opèrent en groupes plutôt qu'en solo. Les Dieux Ancetraux ont crée tous les mondes du Multivers dans lequel Giélinor se trouve, via l'utilisation de leur puissance et des Artéfacts Ancestraux, objets qu'ils ont crée pour parfaire leurs créations. Leur but était de créer un monde parfait, qui s'est avéré être Giélinor. Ce qui leur est passé à eux après cela est un mystère bien qu'on peut supposé qu'ils se soient mis en hibernation, et ce à cause de TzHaar-Ga'Al-Kot en traduisant l'ancien livre écrit par un TotHaar-Hok. La traduction dit : "Les maitresses sont toujours couchées au-dessus de nous. Nous ne savons pas si elles sont réveillées.". Bien qu'il est assez commun de croire que Guthix a crée Giélinor, le dieu de l'équilibre lui-même à mis un point que ce monde existait déjà quand il l'a découvert. Guthix a seulement crée Giélinor dans le sens qu'il a comblé le vide, ce monde sans vie, il était à l'origine du monde qu'on connait aujourd'hui, ajoutant la vie sous forme de plante et d'animaux ainsi que de certaines races comme les gnomes et les nains. Les Dieus Ancestraux sont incroyablement puissants, surpassant tous les jeunes dieux, cependant il est possible de les tuer (d'une manière qui est encore inconnue à ce jour). Il y a plusieurs Dieux Ancestraux, et certains d'entre-eux sont actuellement sur Giélinor.

JasModifier

Voir article principal : Jas

Jas est la déesse ancestrale du temps et est également associée au sable. Elle est le plus puissant Dieu Ancestral, ayant crée la plupart des Artéfacts Ancestraux en utilisant sa Pierre. Avant les révélations données par la traduction des "livres TotHaar" par TzHaar-Ga'Al-Kot, peu de choses étaient connues à son propos, à part l'existence de l'éponyme Pierre de Jas. Elle est l'un des trois dieux Ancestraux vus dans Les Origines de Giélinor, bien qu'on ne sache pas lequel. Ensemble le trio a crée grossièrement Giélinor et a utilisé les TotHaar et d'autres Artéfacts Ancestraux pour parfaire la planète. Elle a réduit en esclavage une race appelée les draconiens et les a tâchés d'être les éternels gardiens de la Pierre de Jas.

FulModifier

Voir article principal : Ful

Ful est la déesse ancestrale de la Consistance et est associée au feu et à la lave. Elle a crée la Fournaise Ancestrale et a forgé les TotHaar, qui en retour, ont crée et/ou façonné les montagnes de Giélinor et d'autres éléments clés. Elle fait également très probablement partie du trio de Dieux Ancestraux vu dans l'animation Les origines de Giélinor.

WenModifier

Voir l'article principal : Wen

Wen est la déesse ancestrale affiliée à la glace et au froid.

Bik Modifier

Voir l'article principal : Bik

Bik est la déesse ancestrale qui est reliée aux forêts et aux arbres, et est l'une des quatre Déesses Ancestrales résidant actuellement dans le monde de Giélinor. Elle était aussi l'une des trois déesse ancestrales qui a crée Giélinor.

Mah Modifier

Voir article principal : Mah

Mah est la plus jeune des cinq Déesses Ancestrales. Ses sœurs, pensant qu'elle était morte-née, ont quitté Freneskae sans réaliser qu'elle n'était pas morte. Mah est incroyablement faible comparé aux autres Déesses Ancestrales, et on pense qu'elle est à l'article de la mort. Elle a crée Zaros et Sérène consciemment pour pouvoir lui tenir compagnie sur Freneskae. Les Muspahs, Mahjarrats et autres créatures de Freneskae (excepté les nihiles) sont les produits de ses rêves et cauchemars.

Jeunes dieuxModifier

Jeunes dieux est le terme donné à une variété d'être qui ont atteint la divinité, soit en tuant un autre dieu, soit pas l'utilisation d'Artéfacts Ancestraux, voire même les deux.

GuthixModifier

Voir article principal : Guthix

Guthix était le dieu de l'équilibre et le plus puissant des jeunes dieux connus. Il était également le découvreur de Giélinor après que les Dieux Ancestraux l'ait crée. Avec la Pierre de Jas et d'autres artéfacts Guthix a crée les autels de création de runes et les runes et, utilisant son épée, un autre artéfact, il a crée le Portail de Vie, le passage qu'il lui avait permis d'emmener différentes races sur Giélinor, commençant avec les humains, les gnomes, les fées et les nains. Bien que Guthix originellement ne soit pas sexué, on s'y référait à lui comme étant un mâle et apparaissait avec un crâne avec des tentacules sur la tête. Il est maintenant connu qu'il était un Naragi.

Il a gagné ses pouvoirs quand il était un mortel durant les guerres dans lesquelles plusieurs dieux ont combattu sur son monde originel. Les dieux Skargaroth et Tuska venaient d'avoir un énorme combat l'un contre l'autre et qui a fini avec Skargaroth, frappé et devenu inconscient, écrasant la maison de Guthix et sa fille Aagi, après quoi il a pris son épée. Il a frappé Tuska dans son dernier oeil, l'aveuglant et absorbant une partie de sa puissance. Il a ensuite frappé Skargaroth dans le dos, le tuant et absorbant sa puissance. Plus tard il a pris l'épée, et découvert qu'elle pouvait ouvrir des portails entre les mondes. Il a découvert le Monde des nains, Zanaris, et le Monde de Sérène, ainsi que de nombreux autres. Il a gagné la majorité de sa puissance quand il était sur Giélinor, où il a découvert trois Artéfacts Ancestraux. Il l'a façonné et est entré dans un profond sommeil, espérant être oublié, craigant sinon devenir aussi horrible que Tuska ou Saradomin.

Il s'est seulement réveillé à la fin de la Guerre des Dieux, battant et banissant de multiples dieux de la dimension et les gardant éloignés avec l'Epée des Edits, qu'il a créée. Il a pleuré, donné des tâches aux Gardiens de Guthix et allé de nouveau dormir, avec aucun dieu étant capable d'interférer à nouveau avec Giélinor à cause des Edits. Il s'est réveillé encore une fois de plus dans la Cinquième Ere, quand son refuge a été découvert, avant d'être tué par le Mahjarrat zarosien Sliske, un destin qu'il a accepté avec joie.

ZarosModifier

Voir article principal : Zaros

Zaros est le mystérieux dieu du contrôle. Aussi connu sous le nom de Seigneur du Vide, Zaros est généralement associé au destin. Au sommet de sa puissance il était le plus puissant (derrière Guthix) dieu avant d'être renversé et banni par Zamorak dans la fin de la Seconde Ere. Cependant avant d'avoir été renversé, il a dirigé la majorité des terres de Giélinor, avec de nombreuses forteresses placées stratégiquement à travers ses terres, une seule d'entre elles étant toujours debout. Il est reconnu comme étant très puissant, avec son nom inspirant la peur autant à Saradomin qu'à Zamorak même après des milliers d'années son passage. La ligne de conduite de Zaros semblait plus probablement être une de conquête et de domination, vu qu'il envoyait ses adeptes sur des missions pour atteindre ces buts. Avec Saradomin, il est l'un des plus vieux des jeunes dieux et était seulement deuxième après Guthix avant la rébellion de Zamorak. De nos jours, Zaros a peu d'adeptes, vu que la plupart d'entre-eux se sont remis avec Zamorak ou été exterminés, bien qu'il ait toujours une faction de Mahjarrats qui sont en train d'essayer de le faire revenir. Cependant, il est actuellement incorporel, ayant quitté son corps pour éviter la mort aux mains de Zamorak, et de ce fait ne peut pas revenir physiquement sans un hôte.

SérèneModifier

Voir articile principal : Sérène

Sérène est la déesse de cristal de la paix et de la croissance ainsi que l'aspect divin de l'Anima Mundi. Elle est adorée à Tirannwn, étant la déesse "à la tête" des elfes. Elle est le seul dieu, autre que Guthix, dont on sait qu'elle est arrivée dans la dimension de Giélinor lors de la Première Ere, et la seule déesse connue à être jamais venue sur Giélinor en-dehors du Panthéon Ménaphite. Elle et Guthix avaient des relations proches durant la Première Ere bien qu'il soit inconnu si cela s'étendait au-delà d'une relation platonique. Guthix était venu sur son monde natal avant la Première Ere pendant qu'il recherchait le monde parfait. Selon le Livre de Sérène, après qu'il ait trouvé Giélinor, il l'a invitée elle et ses elfes à venir avec lui pour le partager et elle a joyeusement accepté la chance d'explorer un autre monde. Vers la fin de la Première Ere, Guthix lui a demandé de laisser Giélinor aux elfes et aux autres races mortelles, mais elle adorait trop les elfes pour accepter, alors elle a promis à Guthix qu'elle n'interférait pas avec les mortels, et qu'elle le rejoindrait dans le futur, quand le moment viendrait. Quand les Edits de Guthix ont été mis en place, il ne lui laissa pas le choix autre que de partir (pour enlever toute influence des dieux), elle décida donc de se séparer elle-même à travers la forêt d'Isafdar pour rester avec son peuple. Elle n'a plus été vue depuis.


SaradominModifier

Voir article principal : Saradomin

Saradomin est le dieu de l'ordre et de la sagesse. Il est souvent décrit comme un vieil homme chauve avec une grande barbe, un hommage à son héritage humain. De nombreux PNJ saradoministes, tel que Padomenes, clament qu'il est le dieu du bien, malgré son statut, comme confirmé par Jagex, de dieu de l'ordre. Ses adeptes sont constitués principalement d'icyènes et d'humains. Son symbole est une étoile à quatre branches, et les couleurs qui le représentent sont le bleu, le blanc et parfois l'or. Il est le propriétaire d'un Artéfact Ancestral appelé la Couronne Ancestrale. Avec Zaros, il est l'un des plus vieux des jeunes dieux et a joué un rôle majeur dans l'histoire de nombreux mondes. Un des plus notables, il a envahi le monde naragi et détruit leur cité d'Askroth. Sa couronne l'a plus tard ammené à Giélinor, à la recherche d'encore plus d'artéfacts. Il était le principal adversaire de Zamorak lors de la Guerre des Dieux, que ce dernier a déclarée car Saradomin lui avait voilé la Pierre de Jas. Il est incroyablement vieux, étant un dieu depuis au moins dix millénaires. Après l'assassinat de Guthix, Saradomin était le premier à revenir sur Giélinor.

Saradomin s'était récemment engagé dans une bataille contre Zamorak à l'extérieur de la ville de Lumbridge, l'endroit où Zamorak est revenu sur Giélinor, pour la possession d'une faille qui contenait une portion des pouvoirs résiduels de Guthix. Saradomin et Zamorak, qui s'égalaient l'un l'autre, ont fait appel à leurs adeptes et aventuriers pour collecter les ressources exposées qui avaient été révélées après qu'un grand cratère ait été crée dans le paysage du champ de bataille. Après un combat de plus d'un mois, Saradomin a temporairement battue Zamorak.

Malgré que sa forme physique soit bloquée dans une bataille magique avec son rival, Saradomin avait démontré qu'il peut quand même apparaitre autre part pour communiquer directement avec ses adeptes.

ZamorakModifier

Voir article principal : Zamorak

Zamorak est le dieu du chaos et sans doute l'un des moins appréciés pour avoir été le déclencheur de la Guerre des Dieux. Il est souvent vu comme un dieu du mal par les humains non-zamorakiens. Il était à l'origine un Mahjarrat qui s'est rebellé contre Zaros après des années de service en tant que général. Lors de cette trahison de Zaros, Zamorak a réussi a transpercer Zaros avec la canne d'Armadyl et absorbé une partie de ses pouvoirs, bien que le combat contre Zaros l'ait presque tué. Après la bataille au palais de Zaros, Zamorak, ayant vaincu son ancien maitre par chance, a atteint la divinité peu de temps après. Il a été banni par les autres dieux temporairement, mais il est revenu et a déclaré la guerre, débutant la Guerre des Dieux de la Troisième Ere. Zamorak a sans doute le potentiel pour devenir un très puissant dieu s'il n'était pas tenu en échec par les dieux adverses comme démontré quand il a presque gagné la Guerre des Dieux de la Troisième Ere pendant que les forces de Saradomin, Bandos et Armadyl combinées en une massive armée étaient en train de combattre et proche de la défaite. Juste après que Zamorak soit retourné après l'assassinat de Guthix, il a été vaincu par Saradomin dans la première bataille divine de la Sixième Ere, la Bataille de Lumbridge. Il s'est échappé de justesse en étant secouru par son général, Moia.

Les couleurs qui le représentent sont le rouge et le noir. Zamorak est le plus jeune des dieux de Giélinor, et le second à revenir après la mort de Guthix.


BandosModifier

Voir article principal : Bandos

Bandos est le dieu de la guerre qui n'a pas vraiment d'autres objectifs que de s'amuser constamment des batailles et des effusions de sang. La plupart de ses adeptes sont des races non intelligentes telles que les ogres, gobelins, orcs et hobgobelins. Ses adeptes le connaissent sous le nom de Grand Dieu de la Guerre et ils l'appellent rarement Bandos. Il est arrivé à Giélinor juste avant ou après que la Guerre des Dieux ait commencé, pressé de rejoindre la bataille avec ses puissants adeptes (ourgs, raurgs et fayrgs). Apparemment, les races qui le servent n'existaient pas sur Giélinor avant son arrivée et ils les amenées de force avec lui de Yu'biusk, un monde que ses adeptes adoraient beaucoup, mais qu'il a détruit. Bandos a tenté de contourner les Edits et de revenir sur Giélinor dans la Cinquième Ere, mais ses plans ont été contrecarrés. Bandos est manipulateur, égoïste et sadique, bien que ses adeptes le voient comme leur "maitre ultime".

ArmadylModifier

Voir article principal : Armadyl

Armadyl est le dieu de la justice qui dirigeait les cieux et les oiseaux de Giélinor avant de quitter la planète après la Guerre des Dieux. Il était également un allié de Saradomin, et s'est uni avec lui durant la Guerre des Dieux. On dit qu'il a pleuré et abandonné Giélinor pour parcourir le multivers après que ses "précieux enfants", les aviansies, une race à laquelle il appartient également, ait été tués lors de la guerre, bien que quelque uns d'entre-eux existent toujours dans le Donjon de la Guerre des Dieux. Il n'a pas beaucoup d'adeptes dans l'ère actuelle et pour cette raison, a été oublié par la plupart des individues qui vivent sur Giélinor. La Canne d'Armadyl a été nommée d'après lui et son symbole provient de là. Jusqu'à son vol dans la Cinquième Ere, la canne était gardée par les Gardiens d'Armadyl, bien que les aviansies l'avait avant.


MarimboModifier

Voir article principal : Marimbo

Marimbo est la déesse "à la tête" des singes, adoré sur l'Atoll des singes. Peu de choses sont connues à propos de Marimbo, à part le fait que Marim a été nommé d'après elle et qu'elle est connue pour être impertinente et hédoniste.

Brassica SupraModifier

Voir article principal : Brassica Supra

Brassica Supra est le dieu "à la tête" des choux, mais sinon son alignement est inconnu. Il est loin d'être aussi puissant que d'autres dieux cependant, et apparait pathétiquement faible, vu qu'il est un légume. Brassica est plus grand que la moyenne des choux et est capable de bondir et de parler. Le Poisson d'Avril semble être les vacances des choux, comme les autres choux commencent à bondir et à parler ce jour, en dévouement à leur dieu. Brassica Supra pouvait uniquement être trouvé à Oo'Glog lors de l'évènement de Poisson d'Avril de 2009. Contrairement à la plupart des autres divinités, Brassica ne semble pas vouloir de la puissance et veut simplement s'amuser, et n'est pas vu souvent, excepté pour les Poissons d'Avril.


SkargarothModifier

Voir article principal : Skargaroth

Skargaroth est une divinité décédé il y a longtemps (il a été tué avant la Première Ere) d'alignement inconnu. Il a été tué par Guthix vers la fin de la Guerre des Dieux naragi en utilisant sa propre épée quand ce dernier était encore un mortel. Après cela, Guthix lui-même est devenu un dieu et la race naragi s'est éteinte, faisant de Guthix le dernier naragi.

TuskaModifier

Voir article principal : Tuska

Tuska est une déesse actuellement aveugle bestiale, ressemblant à un sanglier et, le plus important, sans intelligence qui a participé à la Guerre des Dieux naragi, et qui avait combattu sur le monde naragi contre Saradomin et Skargaroth, ayant forcé Saradomin à quitter le monde après une bataille contre lui. Elle a été aveuglée par Guthix durant un combat entre elle et Skargaroth. Tuska est actuellement en train de ravager d'autres dimensions.


Dieu karamjanaisModifier

Voir article principal : Dieu karamjanais

Le Dieu karamjanais est une divinité adorée par les gens tribaux de Karamja, en particulier par ceux qui habitent les parties sud de l'ile. Le peuple de Karamja parle peu de leur dieu aux étrangers vu que leurs origines et nature sont un secret bien gardé. Il pourrait très bien y avoir plusieurs dieux de l'ile, comme preuve le shaman Trufitus Shakaya qui a pratiqué un rituel dans la Cinquième Ere pour communiquer avec les "esprits" de l'ile.

Dieux frémennesModifier

Voir article principal : Dieux frémennes

Les Dieux frémennes sont un groupe de dieux, actuellement non sortis dans le jeu, mais dont leur existence a été confirmée. Ils sont affiliés à la province de Frémennik et probablement pas très puissants. Bien que cette zone possède ses propres dieux, la majorité de Frémennik semble quand même suivre le dieu de l'équilibre, Guthix.

Le KendalModifier

Voir article principal : Le Kendal (dieu)

Le Kendal est un dieu des légendes de la Tribu des montagnes. Un homme a personifié le Kendal dans la fin de la Cinquième Ere et a tué la fille du chef de la tribu Alseif parce que la Tribu des montagnes était effrayé par leurs dieux et leur magie. Selon l'imposteur, le Kendal est le gardien de la montagne, dieu des terres du nord, capable de mouvoir la terre et de contrôler les cieux. La Tribu des montagnes a planté des arbres pour bloquer l'entrée de la caverne où l'imposteur vivait car ils pensent qu'il n'est pas sage de venir trops près d'un dieu. On ne sait pas si le Kendal est un conte de fées, un esprit frémenne ou une réelle divinité. L'imposteur a été tué en 169.

Dieu chameauModifier

Voir article principal : Dieu chameau

Le "Dieu chameau" est un nom non-officiel donné à une divinité assez anonyme et suivie par les gens du Désert Kharidien. L'existence du dieu est sous-entendue par Aristarchus, un historien ménaphite de la cité de Ménaphos qui réside actuellement à Pollnivneach.


Panthéon ménaphiteModifier

Voir article principal : Panthéon ménaphite

Le Panthéon ménaphite est un groupe de dieux qui règnent sur le Désert kharidien. Leur race est inconnue, mais ils semblent tous être des hybrides entre des espèces humanoïdes et animales, ces derniers étant exprimés par les têtes des dieux. Seul huit dieux du désert ont été nommés. Quatre de ces dieux ont été crées par Tumeken durant son grand voyage dans le désert dans un rêve. Ils sont considérés comme faisant partie de la "famille" même s'il n'y a probablement pas de lien de sang. La plupart d'entre eux sont toujours sur Giélinor.

TumekenModifier

Voir article principal : Tumeken

Tumeken est le seigneur de la lumière, dieu du soleil et la divinité à la tête du Désert kharidien, et est suivi par les Ménaphites. Il est le mari d'Elidinis, et le père d'Icthlarin et d'Amascut. Il est parti une fois pour un long voyage dans son rêve, créant les quatre demi-dieux.

ElidinisModifier

Voir article principal : Elidinis

Elidinis est la déesse de la fertilité et de la croissance, et la femme de Tumeken. Ses enfants sont Icthlarin et Amascut. La rivière Elide est nommée d'après elle et on dit que Tumeken a vu en premier son magnifique visage à la source de la rivière.

IcthlarinModifier

Voir article principal : Icthlarin

Icthlarin est le dieu de l'au-delà, et ami avec les chats. Son devoir est d'escorter les âmes des morts dans l'Au-delà. Il est le fil de Tumeken et d'Elidinis et l'ennemi juré de sa soeur Amascut et de sa folie.

Amascut, "La Dévoreuse"Modifier

Voir article principal : Amascut

Amascut est la déesse de la destruction, elle est la soeur d'Icthlarin et la fille de Tumeken et d'Elidinis. Elle a été par le passé déesse de la renaissance, mais la vue de la puissance des Mahjarrats l'a d'une façon ou d'une autre corrompue, la transformant en la Dévoreuse. Désormais elle avait l'intention de dévorer les âmes des morts et de vivre pour empêcher son frère de faire son devoir, sur lequel elle rejette la faute. Elle avait des grandes prêtresses, celles-ci ont essayé d'arrêter son effusion de destruction après sa conversion. Furieuse, elle a lâché elle-même une malédiction contre ses anciens adeptes, les transformant en les chats d'aujourd'hui.

ApmekenModifier

Voir article principal : Apmeken

Apmeken est la déesse de l'amitié et de la sociabilité, et la plus imprévisible et joueuse des dieux du désert. Elle tend à faire appel à des personnes qui désirent des plaisirs mentaux qui sont généralement des étudiants ou voire même parfois des gens malhonnêtes. Apmeken peut changer son apparence à volonté, bien qu'elle ait toujours une tête de singe, de chimpanzé ou de babouin, dépendant de la nature exacte qu'elle joue à ce moment. Le singe représente l'habilité, le chimpanzé la sagesse, et la babouin, dans presques toutes les situations le comique. Selon Jex, Apmeken a quitté le Désert Kharidien à un certain moment cependant, car elle s'est cachée quand Amascut a massacré ses adeptes en utilisant des démons fait des sens d'Apmeken, qu'elle a volés. Dans la Cinquième Ere, elle a regagné ses sens et est revenue.

CrondisModifier

Voir article principal : Crondis

Crondis est la déesse du ressourcement et de la modestie, connue pour avoir une tête en forme de crocodile. Selon Jex sa principale zone d'intérêt consiste en les choses qui procurent des plaisirs physiques, comme la nourriture, les vêtements, etc. Elle tend à être suivie par des chasseurs et des cuisiniers doués et d'autres personnes du même genre.

HetModifier

Voir article principal : Het

Het est le dieu de la force et de la santé, et tend à être assez populaire chez les Ménaphites à cause de ça, plus notablement par les pharaons. Il est connu pour avoir une forme humaine. Le mécanisme de défense du Kharid-ib ressemble à Het. Ses guerriers combattaient dans l'Arène de duels.

ScarabasModifier

Voir article principal : Scarabas

Scarabas est le dieu à tête de scarabée de la sagesse et de l'isolation. Selon Jex, Scarabas était un dieu qui est tombé sous la grâce. Parmis tous les dieux du Panthéon du désert, à part Icthlarin et Amascut, c'est sur Scarabas qu'on possède le plus d'informations. Après la fin de la Guerre des Dieux, il aurait bravé les Edits de Guthix en creusant des tunnels sous la rivière Elide dans la bataille qui suivit et dans la banissement subséquent, dans lequel Amascut a plus que probablement un rôle, il a renversé son sang sur des scarabées, les transformant en kalphites. Il est revenu dans la Cinquième Ere et a tenté de secourir le Kharib-ib des mains d'Amascut, mais a échoué.

Autres entités suivies comme des dieuxModifier

A travers l'histoire de RuneScape, plusieurs entités ont été suivies comme des dieux soit à cause de leurs propres buts et capacités, soit à cause de mauvaises interprétations de l'histoire.

LucienModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard